smalllogo.gif (1863 octets)Club Municipal d' Aubervilliers Subaquatique

Programme des sorties 2006/2007

26 - 27- 28 mai 2007

Brest

Finistère, Bretagne.

Sortie mixte Explo/Technique

Nous plongerons à Brest même.

 

Rendez vous était pris le jeudi soir pour les dernières instructions de Thierry avant le départ.

  

Réunion Brest

Au programme d'abord 600 km en covoiturage

pour un rendez vous au Centre Nautique du port de plaisance du Moulin Blanc à Brest ce samedi 26 mai 2007 à 11h30.

Certains partirent dès le vendredi soir et durent subirent les embouteillages de ce weekend prolongé, mais ils dormirent en route dans un de ces hôtels bon marché et arrivèrent très en forme au rendez vous. D'autres partirent très tôt le samedi matin, en ce relayant au volant, ce qui finalement est aussi faisable.

L'arrivée sur Brest est un peu compliquée. Pour accéder au centre il faut suivre la direction Océanopolis

mais les panneaux ne sont pas légion. Le GPS a du bon ...

Quoi qu'il en soit tout le monde ou presque arriva à l'heure pour ce mettre les pieds sous la table.

Restauration

 

Disons le tout de suite la cuisine ne fut pas le point fort du séjour. Une demi bouteille d'eau par personne, pas plus, et sur les plats et les entrées pas de rab ! Une cuisine tiède, industrielle, ... bref pas dans la tradition du CMA mais les économies dans ces temps difficiles font probablement loi. Et après tout nous ne sommes pas là pour ça.

 

 

Hébergement

 

L'hébergement municipal par contre est parfait.

 

Parfaite situation sur le port, à 100m des bateaux, ce qui permet de s'équiper au chaud.

 

   

 

Une salle chauffée, elle, pour sécher les combinaisons.

 

Des chambres de trois lits individuels, une literie très bien avec de vrais draps et une vraie couverture, des sanitaires impeccables et en nombre suffisant, des douches chaudes, une grande salle de séjour avec télévision qui marche,

 

 

une cuisine bien équipée que nous n'avons pas utilisé, un espace extérieur qui doit être agréable l'été, ... Le chauffage n'était pas en marche ... certaines ont trouvé la nuit fraiche.

 

Le club d'accueil

 

CPRB

Club de Plongée de la Rade de Brest

Samuel NICOLAS

Bellevue - Brest

Tel: 06 63 79 24 10

Le CPRB a évolué. Il y a deux pneumatiques, un petit qui embarque 6 plongeurs et un gros que nous connaissions de notre dernière sortie. Les deux moteurs 4 temps Honda de 150 CV ont été remplacés par un seul de 225 CV, sans doute pour gagner de la place et permettre l'installation des deux échelles de remontée à l'arrière. Il faut quand même se déséquiper pour remonter à bord.

Samy du CPRB

On part du port, à 100m de l'hébergement. Les blocs sont amenés sur place par un fourgon ... on finit de s'équiper au bord du quai. Des bordures en ciment sont pratiques pour s'assoir et monter le scaphandre à l'épaule.

   
   

juste la longue rampe d'accès aux pontons à descendre (ou à monter, attention pente raide suivant la marée), peu de manutention, super !

 

Les plongées

5 plongées étaient au programmes, la première samedi 13h30, la dernière lundi matin, avec peut être en sus une plongée de nuit, samedi ou dimanche soir. Autant dire que l'objectif ne sera pas atteint, météo oblige.

 

 

Compte tenu du temps, nous ne sommes pas sortis de la rade de Brest. La rade est bien protégée, et généralement la houle du large ne rentre pas, même par forte tempête.  La houle dans la rade reste d'amplitude modérée et est navigable lorsqu'elle a une direction établie, ce qui était le cas ce week-end. Les choses se compliquent quand la houle devient croisée et les vagues hachées, un peu comme en méditerranée, tout dépend de la direction du vent.

 

Samedi

Pourtant tout avait bien commencé. Ce matin le temps est assez clément, nuageux mais pas de pluie, vent modéré, un peu de clapot, tout va bien.

Plongée 1

Plongée technique pour la plupart sur fond de 20m, à proximité d'une île où les fonds descendent progressivement de 0 à 20m. Parfait pour notre première bulle ... et félicitation, compte tenu des conditions de mer et d'un voyage en pneumatique pas de tout repos.

 

Pour d'autres, les veinards, un petit tombant qui descend vers les 45m, très sympathique, avec une assez bonne visibilité, et peu de courant. Beaucoup de roussettes, des coquilles Saint-Jacques, quelques tourteaux camouflés dans les failles.

 

 

Le plateau étant assez profond, remontée en pleine eau obligatoire, attention aux paliers, parachute de rigueur !

 

Gloire et honneur à Roger notre nouveau P3,

Plongée 2

Presque une plongée de nuit. Nous avons mangé tôt, rendez vous est pris au bateau à 19h30.

 

Plongée le long de la digue ... pour les technique des premiers niveaux.

Un peu plus au large sur un tombant qui descend à 45m et où il y a des congres.

 

Bon à -40m par ce temps nuageux et en début de soirée il fait nuit noire. Dommage pour ceux qui ne sont pas équipés de torches, malheur à ceux dont le matériel failli. C'est le cas de la seule palanquée en explo, une mini torche PC-Lite de gilet au faisceau étroit pour 2 ... obligé de remonter prématurément encore une plongée écourtée.

 

Soirée

Sur le port "Le tour du monde" un établissement sympa qui draine toute la jeunesse de Brest.

 

 

Pendant que nous prenons un apéritif sur la terrasse face au port ..

 

 

A l'intérieur l'ambiance monte ... une foule compacte de jeunes remplit le bar. Certains dansent sur les tables avec la bénédiction du patron qui semble seulement préoccuper de faire tourner la limonade.

 

 

Jusqu'à une heure du matin, ambiance d'enfer.

 

Dehors le vent à très nettement forci. Un très fort coup de vent est annoncé sur la Bretagne ... mauvais ... mauvais. Ca souffle sévère ...

 

Dimanche

Plongée 3

Le départ était programmée à 8 heures. Mais le vent s'est levé ... force 7/8 il parait !

 

 

Finalement le départ est confirmé. Une mer formée, le vent assez fort, rendent le voyage sportif ...

 

 

Après quelques errements on trouve un abri tranquille derrières d'anciens docs flottants pour les premiers niveaux.

 

 

Les premières photos sous marines de Roger qui débute ...

 

Plongée un peu plus loin, dans le clapot, pour les candidats aux 40m.

 

 

Les deux pneumatique sont sur le spot, le plus petit est ancré sur le tombant, en principe il suffit de suivre le mouillage. Il n'y a pas de courant mais le vent pousse fort.

 

Pour certains ça a marché. D'autres trouveront l'ancre dérivant à proximité du fond .. C'est mon cas, suite à un problème d'étanche mal fermée (merci Sacha) on a perdu du temps en surface, et finalement on s'est retrouvé sur le sable, trop loin du tombant pour tenter de le rejoindre. Palmer par 40m de fond avec en surface une mer qui menace de forcir, ce n'est pas raisonnable. Après quelques ronds sur un fond de sable sans le moindre relief et sans rien à voir nous décidons assez rapidement de remonter.

 

 

De retour en surface l'état de mer est nettement à la hausse. Le retour est particulièrement chahuté.

 

 

Après le repas de midi, l'incertitude règne .... plongerons nous ? Le suspense dure, et puis la nouvelle tombe : plus de plongée, la météo n'est pas favorable !

 

Et là c'est le branle bas de combat. Comme ci chacun n'attendait que ça une effervescence s'empare du groupe. le matériel est remballé dare dare, mis dans les sacs, chargé dans les voitures et ciao, direction les pénates.

 

En peu de temps le centre se retrouve désert, un sac, une combinaison de plongée oubliée,  des slips de bains abandonnés ... tout témoigne de la précipitation du départ ... étonnant.

 

Conclusion

Un weekend un peu raté, mais Samy et Sandrine du CPRB on fait vraiment le maximum et dans la bonne humeur,  nos moniteurs aussi, c'est vraiment pas de chance. Des conditions météo aussi extrêmes étaient difficilement prévisibles surtout à cette période de l'année.

Bon, ce n'est que partie remise, et de toute façon c'est une bonne expérience ...

Les week-end à Brest sont toujours denses, vivifiants, et bien sympathiques.

Et oui ça se confirme J.

 

Liens :

Les sorties du CMA à Brest

 

eMail webmaster